GeoNEAPI:

Géomatique et aménagement du territoire

 
Statut du projet
en développement
Type de projet
projet Européen de recherche
Appel à projet visé
eContent Plus
Coordinateur du projet
  • Chambre de Commerce et Industrie du Gers (CCI Gers)
  • GeoNEAPI

    Le projet GeoNEAPI permettra de favoriser un réseau de meilleures pratiques pour les bases de données des systèmes d'identification des parcelles (LPIS).

    En particulier, il facilitera l'adoption des normes par la mise en œuvre de services Web dont les composants seront intégrés dans le Géoportail Européen du JRC.

     

    La solution GeoNEAPI sera testée et mise en œuvre dans 11 États membres, et ensuite, elle sera éventuellement suivie d’une dissémination dans les 18 autres Etats membres de l'UE.

     

    GeoNEAPI propose d'utiliser les bases de données LPIS et leurs méta- données pour mutualiser le développement d'outils et pour mettre en place un réseau de services Web qui permettra à chaque région de calculer des indicateurs pertinents qui seront ensuite utilisés pour les aider à la gestion de leurs politiques agro-environnementales.

     

    Ce projet est directement liée à la directive Européenne INSPIRE thèmes: Ortho II.3, 7.4. Land use, 7.9 agricoles et aquacoles, 7.11 Zone de gestion, de restriction ou de réglementation et unités de déclaration, 7.17 Bio régions géographiques.

     

    Le but de ce projet, en effet, est de développer les meilleures pratiques en matière de bases de données LPIS basé sur les recommandations d’INSPIRE. Certaines des caractéristiques à forte valeur ajoutée de GeoNEAPI comprennent:

    • L'amélioration de l'évaluation des impacts des politiques européennes en l'usage des terres rurales et en agriculture,
    • La facilitation du processus décisionnel par le biais d’une gestion dédiée à ce sujet et unités de déclaration
    • L’harmonisation et l'amélioration de l'interopérabilité des base de données spatiales IACS
    • Le renforcement des services de réseau de partage
    • La facilitation de la coopération transfrontalière d'intégration de données.

    Groupe de travail 1: L'édification d'un consensus sur le concept GeoNEAPI

    Ce premier groupe de travail définira les exigences conceptuels, méthodologiques, et techniques de GeoNEAPI. Il fournira la base théorique pour définir des spécifications visant à développer une plate-forme de démonstration, sur la base du régime consensuel sur la structure des données spatiales et les services nécessaires pour le calcul des indicateurs.

    Groupe de travail 2: l'élargissement du partenariat

    L'ensemble du projet est basé sur la mise en œuvre de plates-formes de démonstration dans chaque Etat membres de l'UE. Cette intégration va permettre de tester, avec grand succès, les différentes fonctionnalités du système, ainsi que les contraintes liées à l'usage données LPIS pour le calcul de l'indicateur. Afin de promouvoir l'autonomie, la souplesse et l'efficacité, il est important de permettre aux différents acteurs régionaux de gérer leurs propres données.

     

    Les principaux éléments de mise en œuvre des plates-formes dans chaque région seront donc se mettre d'accord sur un format commun pour les ensembles minimaux de données nécessaires au calcul des indicateurs et ainsi la cohésion de la publication des méta- données sur des services Web.

     

    L'objectif de ce groupe de travail est aussi de mettre en oeuvre un forum de discussion par le biais de l'Internet pour un dialogue efficace entre les utilisateurs et les entreprises et de mettre en place la dissémination du concept et de ses composants dans tous les États membres.

    Groupe de travail 3: Validation de la solution dans 14 pays de l'UE

    L'objectif est de rechercher:

    • La meilleure approche pour la mise en œuvre du système dans chaque région
    • Les MRU, les indicateurs, les services Web les relevants à mettre en place
    • Une solution applicable pour chaque groupe d'utilisateurs
    • L'intérêt des consommateurs dans tous les pays de l'UE.

     

    La plate-forme de démonstration sera mise en œuvre dans 11 pays de l'Union européenne (16 régions).
    Les principales tâches de ce groupe de travail sont l'uniformisation des ensembles de données de base, la mise en œuvre des demandes invoquant et créant des services Web, l'adaptation des Géoportails locaux pour la publication des résultats des indicateurs, et la mise en oeuvre du partage des services Web pour le calcul des indicateurs.

    Groupe de travail 4: Diffusion à l'échelle européenne pour tous les États membres

    Sur la base des spécifications produites dans le Groupe de Travail 3, l'expérimentation sera étendue dans les 13 autres états membres. L'objectif est aussi d'évaluer la valeur ajoutée et l'intérêt de la notion en ce qui concerne les besoins et les attentes des parties prenantes / utilisateurs finaux dans chaque pays de l'UE participant au projet.

     

    Le principal résultat attendu de ce groupe de travaux est de publier un premier texte avec les directives générales qui définissent les meilleures pratiques pour la conception et la mise en œuvre de plates-formes GeoNEAPI (proposant des règles pour LPIS uniformisation des données en conformité avec la directive INSPIRE).

    Groupe de travail 5: l'intégration européenne

    L'objectif final du projet est de mettre en place un réseau européen, avec toutes les infrastructures correspondantes dans le respect des exigences INSPIRE, et donc créer une "communauté" des sources d'information et les utilisateurs.

     

    Le lancement de l'initiative exige que toutes les bonnes pratiques soient mises à la disposition de tous les États membres.

     

    Des réunions seront organisées sur la base de différents groupes de travail (correspondant aux principaux thèmes du projet: bases de données du SIGC, les indicateurs, les services Web, de gestion et d'établissement de rapports d'unités).

    Ils se dérouleront de façon indépendante et leurs résultats seront présentés sous la forme de brefs rapports présentant des actions que les décideurs politiques devraient prendre.

    Durée: 3 ans

    Budget total : 1 621 600 €